La ligne Akita Nairiku

Sans vouloir entrer dans une querelle de clochers, je pense qu’on peut affirmer sans trop de risque de se tromper que la ligne ferroviaire Akita Nairiku (秋田内陸線) compte parmi les plus belles du Japon. Comme son nom l’indique, elle parcourt la préfecture d’Akita à l’intérieur des terres, sur un axe nord-sud entre les gares de Takanosu (dans la ville de Kita-Akita) et Kakunodate (dans la ville de Senboku), qui la relient au réseau JR East. Son site Web officiel est malheureusement uniquement en japonais.

(Photo : gare de Hitachinai le 11 janvier 2016.)

Continuer la lecture de La ligne Akita Nairiku

Visas et statuts de résidence au Japon

Sur les questions de visas et d’immigration, la majorité des sites Web sur le Japon (y compris ceux des ambassades du Japon à l’étranger !) donnent une information plus que rudimentaire, parfois même inexacte. Cela suffit généralement à ceux dont l’école ou l’employeur se charge de tout, mais ceux qui se trouvent dans un cas un peu plus atypique en sont souvent réduits à devoir demander certaines informations basiques sur divers forums, avec des résultats souvent aléatoires. Le but de ce billet est, on l’aura deviné, d’aller un peu plus en profondeur sur ces questions qu’on ne le voit généralement, afin d’essayer modestement de remédier à ce malheureux état de fait.

Continuer la lecture de Visas et statuts de résidence au Japon

La bourse d’études et de recherche du MEXT

Ceux qui me suivent sur Twitter savent peut-être que j’ai postulé à cette bourse pour continuer mes études au Japon à partir de cette année, et que j’ai reçu tout récemment la lettre me confirmant son obtention. La procédure de candidature est décrite sur le site du MEXT ici et sur le site de l’ambassade du Japon en France ici, mais quelques détails pratiques manquent un peu à mon goût.

Continuer la lecture de La bourse d’études et de recherche du MEXT

Osorezan

Avec son nom signifiant littéralement “le mont de la peur”, Osorezan (恐山) annonce directement la couleur. Découvert en 862 par un moine à la recherche d’un lieu ressemblant à l’enfer de la tradition bouddhiste, ce volcan est aujourd’hui considéré comme l’une des trois montagnes sacrées du bouddhisme japonais, en compagnie du très (trop ?) connu Koyasan, inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO, et du Hieizan, près de Kyoto. Osrezan semble être un lieu totalement unique (ce n’est sans doute pas pour rien que son découvreur a dû faire tout ce chemin avant de trouver son bonheur), qui ravira sans doute ceux qui sont un peu las des temples et sanctuaires mode tu-en-as-vu-un-tu-les-as-tous-vus.

Continuer la lecture de Osorezan

Nouveau blog

Certains me connaissent depuis un certain site dont je ne parlerai pas ici, sauf pour dire que j’ai décidé de le quitter, bien forcé d’admettre que j’étais en désaccord complet avec sa politique, à la fois sur la forme et sur le fond. Pour les autres, tout ce qu’il y a à savoir sur moi (c’est-à-dire pas grand-chose) se trouve ici.

Sur ce blog je parlerai grosso modo des mêmes choses que sur l’autre site, à commencer par mon prochain séjour au Japon (du 16 octobre au 30 novembre). Et d’ici-là (ainsi qu’après), d’un peu tout ce qui me passera par la tête (en fait j’en sais rien du tout :p).