La ligne Akita Nairiku

Sans vouloir entrer dans une querelle de clochers, je pense qu’on peut affirmer sans trop de risque de se tromper que la ligne ferroviaire Akita Nairiku (秋田内陸線) compte parmi les plus belles du Japon. Comme son nom l’indique, elle parcourt la préfecture d’Akita à l’intérieur des terres, sur un axe nord-sud entre les gares de Takanosu (dans la ville de Kita-Akita) et Kakunodate (dans la ville de Senboku), qui la relient au réseau JR East. Son site Web officiel est malheureusement uniquement en japonais.

(Photo : gare de Hitachinai le 11 janvier 2016.)

Informations générales

La ligne Akita Nairiku est la seule ligne de la compagnie Akita Nairiku Jukan Tetsudo (秋田内陸縦貫鉄道), qui est une compagnie publique (détenue principalement par la préfecture d’Akita et les villes de Kita-Akita et Senboku) mais ne fait pas partie du groupe JR. La compagnie a été fondée en 1984 afin d’hériter de la ligne lors du démantèlement de l’ancienne compagnie nationale.

La ligne existe sous sa forme actuelle depuis 1989. Elle est longue de 94 kilomètres et comprend 29 gares, dont les trois principales sont Takanosu (鷹巣, terminus nord), Kakunodate (角館, terminus sud), et Aniai (阿仁合, située environ au tiers nord et où se trouve le siège de la compagnie).

Quand y aller ?

Presque toute l’année : la ligne offre un spectacle magnifique en toute saison. Éviter simplement les périodes de transition entre l’automne et l’hiver ou entre l’hiver et le printemps, quand il n’y a ni neige ni végétation. Pour un petit aperçu en images, voir la page dédiée du site Web.

Que faire à proximité ?

Kakunodate est une ville historique, un des nombreux endroits que les Japonais appellent « petite Kyoto ». On y trouve surtout de nombreuses maisons d’époque, et c’est aussi un excellent endroit où admirer la floraison des cerisiers. Consulter la page dédiée sur japan-guide, et le site officiel (disponible en anglais, mais comme souvent la version japonaise est bien plus complète).

Le lac Tazawa et de nombreux onsen (notamment le célèbre Nyuto Onsen) se trouvent également à proximité. Consulter les liens sur la page japan-guide citée plus haut, ainsi que le site officiel du tourisme de la préfecture d’Akita, lui aussi partiellement disponible en anglais.

Horaires et tarifs

Les horaires et tarifs sont disponibles entre autres sur Hyperdia, voir aussi la fiche horaire et la fiche des tarifs (en japonais). Comme d’habitude, les enfants de 6 à 11 ans paient demi-tarif (y compris pour les tickets préférentiels décrits plus bas), et ceux de moins de 6 ans voyagent gratuitement.

Il existe trois types de trains. Les trains locaux (en noir sur la fiche horaire) s’arrêtent à toutes les gares et font le trajet complet en environ 2 h 30. Les trains rapides (en bleu) passent à quelques gares sans s’arrêter, et les trains express Moriyoshi (en rouge) ne s’arrêtent qu’aux gares les plus importantes, et font le trajet complet en environ 2 heures. Le trajet complet coûte 1670 yens, auxquels il faut ajouter un supplément de 320 yens pour les trains express.

La ligne n’est pas couverte par les pass JR destinés aux touristes étrangers (le JR Pass national et les pass régionaux de JR East), mais il existe des tickets préférentiels accessibles à tous.

Le Holiday Free Kippu et le Weekday Free Kippu

Le Holiday Free Kippu (ホリデーフリーきっぷ) permet une utilisation illimitée de la ligne Nairiku pendant une journée, le week-end et les jours fériés uniquement. Il existe en trois versions.

  • La version « ligne complète » (全線) coûte 2000 yens et est valable sur toute la ligne, y compris sur les trains express.
  • La version A coûte 1000 yens et est valable sur les deux tiers nord de la ligne, entre les gares de Takanosu et Matsuba (松葉). Pour emprunter les trains express, il est nécessaire d’acheter un ticket supplémentaire pour payer le supplément.
  • La version B est identique à la version A, mais est valable sur les deux tiers sud de la ligne, entre les gares de Aniai et Kakunodate.

Il est vendu aux gares de Takanosu, Aikawa, Yonaizawa, Animaeda, Aniai, et Kakunodate. Il est possible de l’acheter à partir d’un mois avant la date d’utilisation.

Le Weekday Free Kippu (ウイークデーフリーきっぴ) est identique au Holiday Free Kippu « ligne complète », mais est utilisable pendant la semaine et coûte 2500 yens.

Le Katamichi Yorimichi Kippu

Comme son nom l’indique, ce ticket est valable pour un seul trajet (de Takanosu à Kakunodate ou inversement), et permet de faire une halte en cours de route, à la gare de son choix. Il coûte 1800 yens, est valable pendant une journée, et ne couvre pas le supplément pour les trains express. Il est vendu aux gares de Takanosu et Kakunodate.

Le Akita Free Pass

Il est vendu par JR East (voir la page officielle en japonais), mais est également valide sur la ligne Nairiku. Il coûte 2600 yens, et permet une utilisation illimitée des lignes couvertes pendant une journée, mais uniquement pendant la saison hivernale (de novembre à février). Il est valide sur les lignes JR East, sur la ligne Akita Nairiku, et sur la ligne Yuri Kogen, entre les gares marquées sur la carte suivante (et toutes les gares intermédiaires).

Utilisé seul, il permet uniquement d’emprunter les trains ordinaires (locaux et rapides), en classe ordinaire et sans siège réservé. Les sièges réservés (par exemple sur le train rapide Resort Shirakami de JR East entre Noshiro et Akita, qui n’a pas de sièges non-réservés), les trains express et limited express (y compris les trains Moriyoshi de la ligne Nairiku, ainsi que les Shinkansen), et les sièges en classe Green sont également accessibles, mais nécessitent de payer un supplément, le pass ne couvrant que le tarif de base. Le pass est vendu aux guichets et aux automates des gares JR East à l’intérieur de la zone de validité. (Attention, les plus petites gares n’ont pas forcément de guichets ou d’automates.)

Accès

Le plus simple est de commencer par se rendre à l’une des deux extrémités via le réseau JR East, mais certaines gares intermédiaires sont également accessibles en bus. Tous les trains mentionnés ici sont couverts par le JR Pass national ainsi que par les pass régionaux de JR East. Attention, il est obligatoire de réserver son siège sur les Shinkansen Hayabusa, Hayate et Komachi, et, ceux-ci pouvant parfois afficher complet (surtout le matin et le soir), il est conseillé de réserver le plus tôt possible, sous peine de devoir rester debout pendant tout le trajet. Comme d’habitude, consulter Hyperdia pour les horaires et tarifs des trains. Les compagnies aériennes proposent également des tarifs préférentiels pour les visiteurs étrangers, dont je parle dans cet article.

Takanosu

La gare de Takanosu se trouve sur la Ou Main Line entre Akita et Aomori, et est également desservie par les limited express Tsugaru. Le petit aéroport d’Odate-Noshiro se trouve également à quelques kilomètres.

  • Depuis Akita : environ 70 minutes en limited express, ou 90 en train ordinaire. Akita est accessible en Shinkansen depuis Tokyo, Sendai ou Morioka, mais alors il vaut mieux commencer par Kakunodate, qui est accessible directement.
  • Depuis Hirosaki : environ 55 minutes en limited express, ou 65 en train ordinaire (avec éventuellement un changement à Odate).
  • Depuis Aomori ou Shin-Aomori : environ 90 minutes en limited express, ou 110 en train ordinaire (avec éventuellement des changements à Hirosaki et Odate). Shin-Aomori est accessible en Shinkansen depuis Tokyo, Sendai, Morioka ou Hachinohe.
  • Depuis Tokyo : il y a des bus de nuit depuis les gares d’Ikebukuro et Omiya, le trajet dure environ 10 heures et coûte environ 10 000 yens, ou 18 000 pour un aller-retour. Attention, l’arrêt à Takanosu se trouve à environ un kilomètre de la gare (devant le centre commercial Itoku), et il faut donc marcher un peu, ou prendre un bus de ville ou un taxi.
  • Depuis l’aéroport d’Odate-Noshiro : 10 minutes en bus, 280 yens. L’aéroport est desservi par ANA depuis Tokyo (Haneda) deux fois par jour.
  • Depuis l’aéroport d’Akita : prendre d’abord un bus pour la gare d’Akita, 35 minutes et 930 yens. L’aéroport est desservi depuis Tokyo (Haneda), Osaka (Itami) et Sapporo (Shin-Chitose) par ANA et JAL, ainsi que depuis Nagoya (Centrair) par ANA uniquement.
  • Depuis l’aéroport d’Aomori : prendre d’abord un bus pour la gare d’Aomori, 35 minutes et 700 yens, couvert par le JR Pass national. L’aéroport est desservi depuis Osaka (Itami) et Sapporo (Shin-Chitose) par ANA et JAL, depuis Tokyo (Haneda) par JAL uniquement, et depuis Nagoya (Komaki) par Fuji Dream Airlines.

Kakunodate

La gare de Kakunodate se trouve sur la ligne Tazawako entre Morioka et Omagari, et est également desservie par l’Akita Shinkansen. Attention, les trains ordinaires sur cette ligne sont très peu fréquents.

  • Depuis Akita : environ 45 minutes en Shinkansen, ou 90 en train ordinaire (avec un changement à Omagari).
  • Depuis Morioka : environ 45 minutes en Shinkansen, 1 h 40 en train ordinaire.
  • Depuis Sendai : environ 1 h 30 en Shinkansen directement, ou 3 h 30 en bus jusqu’à Omagari (4020 yens, ou 7240 pour un aller-retour). Depuis Omagari, environ 10 minutes en Shinkansen, 20 en train ordinaire, ou 35 en bus (510 yens).
  • Depuis Tokyo : 3 h en Shinkansen, ou 9 h en bus de nuit depuis la gare de Hamamatsucho (également depuis Fujisawa, Kamakura, ou Yokohama) pour environ 9500 yens (environ 17 000 pour un aller-retour). Les bus de nuit de la compagnie Willer Express entre Tokyo et Akita s’arrêtent également à Omagari (environ 5000 yens).
  • Depuis l’aéroport d’Akita : prendre un bus vers la gare comme précédemment.
  • Depuis l’aéroport de Hanamaki : prendre d’abord un bus pour Morioka (45 minutes, 1400 yens), ou bien descendre à la gare de Hanamaki Airport (7 minutes, 280 yens) puis prendre un train ordinaire pour Morioka (environ 35 minutes). L’aéroport est desservi par JAL depuis Sapporo (Shin-Chitose), Osaka (Itami) et Fukuoka, ainsi que par FDA depuis Nagoya (Komaki).
  • Depuis l’aéroport de Sendai : prendre d’abord un train pour la gare de Sendai (environ 25 minutes, non couvert par le JR Pass national). L’aéroport est notamment desservi par la compagnie low cost Peach depuis Osaka (Kansai), mais aussi par ANA, JAL et leurs compagnies partenaires depuis (entre autres) Sapporo (Shin-Chitose), Tokyo (Narita), Nagoya (Centrair), Osaka (Itami), Hiroshima, Fukuoka, ou Naha.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *